lundi 14 janvier 2013

Visite-(dé)conseil...

Pendant l'année de formation du Capa-sh, nous avons la chance d'accueillir dans notre classe sur trois séances, certains de nos formateurs d'IUFM. 
Leur rôle est de nous aider à analyser nos séances d'apprentissages et nos pratiques, les faire évoluer, à réfléchir sur les besoins de nos élèves, comprendre leurs troubles...

Un lundi, je reçois l'appel d'une formatrice, m'annonçant qu'elle viendra dans ma classe le jeudi suivant, à 9h.
Mine de rien, même si c'est une visitesoitdisantconseil, on stresse quand même...
La certif est quand même la finalité de cette année et CETTE séance en résulte donc  intrinsèquement. 
  
Pour commencer, je suis un peu surprise car elle me demande de lui indiquer l'adresse de mon établissement d'exercice, ainsi que les moyens de transport pour s'y rendre.  
Tu veux que je te fasse une estimation trajet à partir de chez toi aussi?
En bonne élève, je m'exécute tout de même et lui établi un super parcours avec un choix d'itinéraires à la Michelin et horaires omnibus vs direct. 
Je termine mon mail d'infos en lui précisant bien qu'il n'y a pas 36000 bus dans son créneau horaire qui fait gare-hôpital... (Sous-entendu : organise toi pour ne pas le louper chérie!)

Pendant les jours qui précèdent LA visite, je fais en sorte de pouvoir prendre pour ce jour-là et ce créneau là, un élève autiste, trouble qui à ce moment là, est encore pour moi un véritable mystère. 
Souvenez- vous que ce n'est pas une mince affaire de permuter 2 élèves...(cf : Emploi du temps)
Et je prépare une séance toute belle, toute propre, avec documents et paperasse pédagogiques, comme pour l'inspection, à l'appui (oui il lui faut de la paperasse à l'Education Nationale...3 heures de boulot pour présenter ta fiche de prèp d'une séance de 45 minutes...Et dans l'idéal, il faudrait faire la même pour chaque séance de chaque journée.)
Et comme on est dans le spécialisé, il faut rajouter encore des items, spécialisés eux-aussi.

Donc trois jours de boulot, de négociations pour une visite-conseil.

Jour J, 9h : Steeve arrive avec son éducatrice (à l'heure. Il est toujours à l'heure Steeve).

Tout le monde est à l'heure, sauf Mme la professeur de psycho-pathologie.

9h10, 9h30...J'ai mon iphone à côté de moi et j'hésite à appeler (bah oui je suis en classe, manquerait plus que ça me retombe dessus c't'histoire!). 
Du coup, je filme.

9h35, coup de fil. (Reste seulement 10 minutes de Steeve)
- Je ne comprends pas, je suis à "****" comme vous m'aviez indiqué mais je ne trouve pas le bus 74...Je cherche partout, mais je ne le vois pas.
- Mais où êtes vous exactement?
- "****"
- Ah, mais c'est normal je vous avais dit de descendre à l'arrêt ***, si vous êtes allée jusqu'au terminus vous ne pouvez pas trouver le bus 74...

Oui j'ai indiqué le TERMINUS, qui indique la DIRECTION du train. On indique toujours la direction du train et ensuite le nom de l'ARRÊT. 

J'en profite pour lui placer que la séance avec Steeve s'achève et que ça ne sert peut être à rien qu'elle vienne jusqu'ici au final...

- Mais vous ne pouvez pas le garder encore un peu (le temps que t'arrives de pétaouchnock ça fera 1 heure de plus...)
- Non, vous savez, il a un atelier de prévu sur son unité de soins, et puis il a une durée de concentration assez limitée donc là il est déjà bien fatigué...
- Ah bon. (semble pas connaître ce genre d'observation). 
Bon, je viens quand même, on discutera.

Forcément elle attend son bus 30 minutes car yen a que 2 par heure...
Et voilà qu'à 10h30 Mme la prof de psycho-patho débarque dans le parc de l'hôpital, toujours aussi perdue, sur ses talons de 10 cm.
La dirlo la reçoit, dans un accueil plutôt glacial, lui rappelant que je l'attends depuis 1h30, que j'ai mis du temps et de l'énergie à préparer cette visite et que ce n'est pas évident à gérer.

Dans son bafouillage d'arrivée, je n'ai pas bien capté ses excuses. Je lui laisse le bénéfice du doute.

Tout se passe très vite ensuite. Je lui montre ma vidéo, elle me demande que est le trouble de l'élève que je lui présente. 
Autiste. 
Visiblement, ça n'a pas l'air de lui évoquer grand chose...
Elle me demande ensuite si je peux lui donner les principales caractéristique de ce trouble car elle n'est pas experte dans ce domaine.
Euh, moi non plus, je suis en formation, et je comptais plutôt sur toi pour les conseils et infos complémentaires à vrai dire...
Si vous voulez, je peux demander à mes collègues de vous donner des documents sur le sujet...
Oui oui merci! Mais je peux aussi demander à mes collègues à moi, me documenter sur internet et me débrouiller seule...

Voilà. Une demi-heure de visite, avec dé-conseils très enrichissants...

1 commentaire:

  1. héhé

    alors qui est-ce qui dessine si bien?

    j'adore ;)

    RépondreSupprimer